France Inter citations à l’antenne

France Inter citations, perles.

France Inter citations : relevé de citations à l’antenne de France Inter, avec transcription phonétique si nécessaire.
Toute contribution sera la bienvenue, merci d’avance.

Le 8 novembre 2009

« yauraduzèfe » (après 13 h)

France Inter citations année 2012

Le 31 mars 2012

« Jusqu’à tard (après 7 h 30), il faut plutôt dire  » jusque tard « . Voir:

Les subtilités de jusqu’…et jusque

Le premier avril 2012

 » C’est une campagne dans lequel… » (journal de 13 h).

Le 31 mars 2012

« Le retournage d’un véhicule » (avant 8 h, en provenance du « pet c’est de mobilité »).

France Inter citations année 2013

Mercredi 6 novembre 2013

« Depuis que le Drian est parti la Bretagne se casse la gueule » (vers 8 h 30)

Dimanche 10 novembre 2013

« les blaxes sont champions du monde » (après 13 h).

Lundi 11 novembre 2013
Après 8 h 30 « les négociations intérimaires » ??? (intermédiaires?)
Après 13 h « de manière anticipative ».
Après 19 h:« le gralle du tennis, rafa, novaque a une petite avance sur raffa, une version remasseteurizée ».

Mardi 12 novembre 2013
Après 19 h:« je me rappelle de deux personnes », « a rendu en jouin » (au lieu de juin) « quel temps demain, un homme, un vrai, Joël Colado ».

France Inter citations année 2016.

France Inter citations décembre 2016.

Lundi 5 décembre 2016

« On emmerde le système », « ceux qui en chient », « bourgeois de merde », « la konneritude », « avec un scooter qui nous rappelle quelqu’un »: tout cela avec Patrick Cohen et Daniel Cohn Bendit entre 8 h 20 et 8 h 50.
« un ministre valse haut sceptique » « sanr’fairetoutelabio », après 13 h (Bruno Duvic).
« Le bientôt hexe premier ministre », après 19 h 20.

Mardi 6 décembre 2016

« Du caviar pour les oreilles », « lencorepremierministre » (après 8 h).
« le désormais hexepremierministre » (hexe est hurlé), « Valse revendique sa catalanitude » « la suissitude de mes lectures » pendant la revue de presse de 8 h 30.
« le plus valsiste de tous les ministres », « Qui va là, Anguella, toujours là », « Toute merquelle qu’elle est » après 13 h (Bruno Duvic).
« Des substitulacrimo » après 13 h
« on s’retrouve devant des problèmes qui sont sociétal », « on peut continuer à garder un usage voiture », « en terme d’équipement de ces délestements » après 19 h 20 lors de l’émission « le téléphone sonne ».

Jeudi 8 décembre 2016

« Seules les vignettes des véhicules propres seront autorisées à rouler« , « les pneumologues ont publié un cri d’alarme », « l’épouse récolte de deux ans de prison » (au lieu de écope de), « une hollandaise sera opposée à un valsiste », « les canaris ont un nouveau kautche », « ils ont quitté l’indien pour aller dans l’pacifique », dans le journal de 19 h.
« C’est plutôt des littéraires de c’que j’comprends » après 19 h 20 dans l’émission le téléphone sonne.

Lundi 12 décembre 2016

« encore le bar ça pour le pet est-ce j’ai », « meuf pour les températures », « le phénomène front national », « on fait des papiers de décryptage », « lit vais j’ai n’en finit plus de diviser », « le hé faine » (Bruno Duvic après 13 h)

Mardi 13 décembre 2016

« la parole expériencielle », « le grand tu tôt de la vie » (avant 7 h).
« le gendarme du nucléaire », « là est-ce haine » (après 7 h)
« une augmentation des cibèrezattaques », « niveau de remboursement c’est cul », « un délicat entre deux » (après 8 h 30)
« un homme virulamment climato-sceptique » (après 13 h)

Mercredi 14 décembre 2016

« les décodeurs, ceux qui font du faquesséchinne » (après 8 h 30)
« là c’est cul, c’est notre bien commun » (François Fillon), « la promeau d’une compagnie l’eau kauste », « c’est un peu couillon » (Sébastien Paour) après 19 h.

Dimanche 25 décembre 2016

« la victime a été touchée de plusieurs impacts de balle », « un homme coule et décontracté » après 8 h.
« un effet super positif », « même si vous l’trouvez surcon » (Frédéric Pommier après 8 h 30)
« le crache d’un avion » (Yves Decaens après 13 h)
« une pluie d’applaudissements dans ce pet c’est course » (après 19 h, Yves Decaens)
« c’est le baute capetaine » (suivi d’une promotion de la consommation d’alcool), « ambiance de merde », « public de foute » (après 19 h 15).

Lundi 26 décembre 2016

« les le clé hache et compagnie vont à 200 à l’heure » (il semble s’agir de bateaux à voile) (Bruno Duvic après 13 h)
« on est exactement dans l’effet d’comme » (intervenant du média Médiapart) (après 19 h)

Mardi 27 décembre 2016

« on peut faire des choses supères avec le numérique » (Laetitia Gayet après 8 h 30)
« voici une proffe », « la mâle inscription », « parmi ces mâles inscrits » (sans liaison entre mâles et inscrits), « dans le reuche des derniers jours » (Bruno Duvic) « poser des questions directement en l’ailve » (après 13 h).
« les navigateurs se tirent la bourre », « ça peut même bouster son avancée » (après 19 h).

Mercredi 28 décembre 2016

« dans ces putains de bottes en cuir blanc » (Laetitia Gayet après 8 h 30)
« le président élu dans un touitte », « de la tout y heure diplomatie » (Alain Passerel après 19 h)

Jeudi 29 décembre 2016

« une séance d’os t’es haut », « l’association des os t’es haut » (après 19 h)

Vendredi 30 décembre 2016

« Macron grapille des points ci et là » (Cyril Graziani, après 7 h 45).
A suivre: « l’année économique 2016 n’a pas été si pire » ( Jean-Marc Vittori, Les Echos).
Mon commentaire: comme disait Coluche, à la rigueur, celui-là il ne serait pas venu, eh bien on n’était pas fâchés…
« c’est le vrai concept du consomme acteur » (Philippe Bertrand, avant 12 h 45)

France Inter citations année 2017

France Inter citations janvier 2017

Mardi 3 janvier 2017

« ceux qui ont besoin d’un bouste » ( vers 8 h 30, Philippe Sansonetti, chercheur en microbiologie, il vient de publier un livre (« vaccins ») dont la promotion est assurée au moins 5 fois par Patrick Cohen).
« yavait encore Elkabbach à Europe 1 » (Hélène Jouan, après 8 h 30).
« les indices américains étaient fermés hier » (Antoine Verlain, après 20 h)

Mardi 17 janvier 2017

« Donald Trump n’en a jusqu’à aujourd’hui pas dizun seul mot  » ( Vincent Giret, du quotidien Le Monde, ses dernières paroles avant 19 h).

Vendredi 20 janvier 2017

« Yahunptifrennechie danl’film », « déjà hexe à 55 ans » (Hélène Jouan après 8 h 30).
« Le pic de pollution a été dépassé  » ( Alain Passerel après 19 h).
« Une ville qui est très prozobama » (Frédéric Carbonne, après 19 h).

Samedi 21 janvier 2017

« La circoncision masculine c’est le doigt de Dieu qui se pose sur le sexe de l’homme » (avant 7 h 30, propos émis par un homme, propos ponctués en bruit de fond par les rires gloussants de Patricia Martin béate d’admiration…
« Cet homme est une garce », « putain tadlachance » (après 13 h 20, émission « les secrets d’un faux », citations attribuées à Dominique de Villepin sur la foi d’un enregistrement téléphonique de source judiciaire,  enregistrement qui n’est pas diffusé à l’antenne sous sa forme originale, mais sous une forme reconstituée par les auteurs de l’émission).
« Il commence par fréquenter la dgettecette » (même émission).
« En interpélant la ligue professionnelle » (après 19 h).

Dimanche 22 janvier 2017

« Et en honne il ajoute… » (Frédéric Pommier après 8 h 30)

Jeudi 26 janvier 2017

« Pendant dix jours consécutives (Francis Joyon à Brest, après 13 h).

Vendredi 27 janvier 2017

« la force du c’est c’est haine c’est son indépendance » (8 h 30).
« la différence entre le honne et le hoffe », « ils échangent leurs derniers scudes » (« revue de presse », Hélène Jouan, après 8 h 30).
« La présentation des mitinnegues ne présage pas des résultats » (Frédéric Métézeau, après 13 h).
« Ya un peu un effet téflon » (journal de 13 h).

Lundi 6 février 2017

A partir de 19 h et jusqu’à 20 h, on entend défiler Stéphane Rozès, Brice Teinturier (institut IPSOS), Guillaume Tabard (journaliste et éditorialiste au Figaro), Françoise Fressoz (éditorialiste politique au Monde). Extraits:
« Une agence de comme », « comment va se dérouler les à peine trois mois de la campagne », « dispositif de faque chèquinne », « montée en puissance des faits que niouze », « la structuration politique », « mais ya aussi une partie de l’électorat de droite qui eux ont… »

Mardi 7 février 2017

« Est-ce que Simone de Beauvoir a pas été importante… » (après 8 h 40)
« Une vieille idée contre lesquelles… » (Élisabeth Badinter après 8 h 40).
« Le j’ai haine ici nord cate » (journal de 19 h).

Samedi 11 février 2017

« On est franchement sur le cul » (après 13 h).
« C’est toujours l’armée qui patrouille les rues », « on cherche pas une révolution type Robespierre et cetera » (journal de 19 h, dirigé par Laétitia Saavedra)
« Les prochainezinfaux » (vers 19 h 20).
« Pandora n’est pas loup zeur sur tous les plans », « foutre l’bordel », « nuit debout c’était un truc de cons » (après 19 h 20).

Dimanche 12 février 2017

« Unstaphekavaimi cette équipe sous pression », « il va falloir être plupro » (après 19 h 15).
« C’est moi kavait les clefs de la maison » (Martin Fourcade, après 19 h 15).

Lundi 13 février 2017″

« Puissance du state peau heure », « les milliards de cache », « cybèrezattaques », « ils seront gique », « chef de pube chez Hachette », « des questions culturalopolitiques » (Hélène Jouan, après 8 h 30).

Mercredi 15 février 2017

« Un peu trop spide » (avant 7 h).

Jeudi 16 février 2017

« François Fillon remonte à cheval… et fait appel à des vieilles canailles » (Frédéric Métézeau, dans le journal de 8 h). Propos sidérants, veut-il dire que l’équipe de campagne de François Fillon est désormais une association de malfaiteurs, a-t-il fait un lapsus en pensant à « canassons », ou « vieux chevaux sur le retour »? Aucune excuse en tout cas, aucune explication!
« Des hormauaunes », avec un « au » bien grave, dans le journal de 8 h.

Vendredi 17 février 2017

« Un récit à deux voix » (dans un livre!) (avant 8 h 30).
« On n’était jamais dahounne en même temps » (Bertrand Piccard, avant 8 h 30).
« Ils ont renforcé le service de complayance » (Éva Joly après 19 h 20).

Samedi 18 février 2017

« Tout le bigue bizenèce n’est pas en ordre de marche » (vers 8 h 30).
« Le quartier a rouvert à la circulation »
(Yves Decaens après 19 h).

Dimanche 19 février 2017

« Pour ressusciter cette germanité originelle » (dit par une personne présentée comme « historien » (sic) au sujet d’un téléphone utilisé par le chancelier du Reich dans les années 1940! (journal de 13 h ou de 19 h)
(le mot germanité n’a rien à voir avec l’adjectif germain et ne se rapporte pas à l’Allemagne).
« Le matche ixe ixe elle », « le té pet c’est est l’une des équipes à avoir battu de pet est-ce j’ai », « après une pénale touche », « les zérauletais » (comprendre les habitants de l’Hérault…), « jvai pouvoir prendre de bonnes tonches », « le seul taupe dix du tournoi », « match de gala de la haine bi haie » (après 19 h 15).

Lundi 20 février 2017

« Madame Le Pen n’est pas tuable », « anti èchetablichemente » (après 19 h 20).

Mardi 21 février 2017

« Le mastodonte  américain a disserupté le marché », « un projet de trametrain dite la virgule », « de l’autre côté du périphe » (Philippe Bertrand avant 12 h 45).
« Le nombre de victimes est exponentiel » (après 19 h 20).

Mercredi 22 février 2017

« Un biais d’insincérité », « la praffattitude », « les praffistes », « ceux qui n’en ont rien à foutre »  (Brice Teinturier, de l’institut IPSOS, après 8 h 20).
« Merde alors » (après 8 h 30).
« A 16 h 30 pétantes » (Alain Passerel, après 13 h).

Jeudi 23 février 2017

« Pas de quoi faire surmaikeupe au mercurochrome », « la gauche mélanchonohaumoniste » (après 7 h 40).
« un français pour doper la deutchecalitate » (vers 7 h 45).
« Le parisien nous la joue très plan love », « dans son édit haut » (Hélène Jouan après 8 h 30).

Vendredi 24 février 2014

« Trois changements ont été opérés par le staffe » (journal de 19 h).
« Ce sam’di dan’lmague » (vers 19 h 20)
« Yen a qui s’mette en bordeur laïllene » (après 19 h 20).

Samedi 25 février 2017

« C’est une dynamique auquelle je suis venue » (Ségolène Royal, à Chamonix, après 19 h).

Dimanche 26 février 2017

« Tâter le cul des vaches » (journal de 7 h 30)
« Ces platanes qui provoquent des accidents de la route »
(Patricia Martin, vers 7 h 40).
« Au jour d’aujourd’hui » (Daniel Cohn Bendit après 19 h et en mi-journée).
« Le désormais hexe candidat » (Cyrille Graziani, après 19 h).
« L’eau, elle revient à dix points du pet, est-ce geai? » , « c’est un des classiques hauts », « ce trophée que le pet, est-ce geai, lorgne » (après 19 h 15, la dernière citation est de Franck Ballanger).

Lundi 27 février 2017

« Les conséquences des attentats se sont faites sentir » (Sébastien Pahour dans le journal de 19 h) au lieu de « se sont fait sentir », car « fait » suivi d’un infinitif est toujours invariable.

Mercredi premier mars 2017

« La guérilla des FARC commence son désarmement » (Marc Fauvel, journal de 8 h).
« Ce discours a été long à accoucher »
(journal de 13 h).
« Marine le Pen veut se remettre au peuple »
(journal de 19 h).

Mercredi 8 mars 2017

« à quinze heures quarante pétantes » suivi d’un pet tonitruant (journal de 7 heures, pour marquer la journée internationale de la femme et un appel à cesser de travailler à 15 h 40).
Mêmes paroles, mais sans pet, lors de la revue de presse de 8 h 30.
« Les détails de l’accord elle erre hue dé hi » (Journal de 19 h).

Jeudi 9 mars 2017

« Le zlote, monnaie de la Pologne » (au lieu de zloty, Nicolas Dupont-Aignan, après 8 h 40).
 » Ya un surélément en quelque sorte », « on passe d’un excès dans l’autre »
(Philippe Tournier, Proviseur de lycée et secrétaire général du syndicat de Proviseurs SNPDEN, ancien professeur d’histoire, journal de 13 h).
« Sur les cinquante-cinq arrestations seuls huit mineurs ont été placés en garde à vue » (Rémi Brancato, journal de 13 h).
« Sur le sol américaine » (Claude Guibal, journal de 13 h).

Vendredi 10 mars 2017

« Le semble-t-il invité surprise de l’élection présidentielle » (Marc Fauvelle, journal de 8 h).

Mardi 14 mars 2017

« Une vidéo devenu virale » (Thomas Legrand, vers 7 h 45).
« Gode sèilleve l’union européenne »
(Marc Fauvelle, journal de 8 h).
« L’étiquette pet est-ce est démonétisée » (Patrick Cohen, avant 8 h 30).
« Le ministre veut faire son chaud » (un chaud lapin? Sara Ghibaudo, journal de 19 h).

Mercredi 15 mars 2017

« … reculer pour plus mal sauter… » (Bernard Guetta, vers 8 h 20).

Samedi 18 mars 2017

 » On remplace les aiguillages par des ordinateurs flambant neufs » (journal de 9 h, ah bon, mais alors que deviennent les rails, des souris?)
« Un car Jacques hinne à Vitry », « une vidéo léchée », « un chaud le Pen », « de quoi bouster la confiance », « vingt minutes où se sont joué le destin de l’équipe »
(Journal de 19 h, la première citation est de Yves Decaens,  la dernière citation est de Jérôme Val).

Dimanche 19 mars 2017

« On était dans une aime j’y sais » (Journal de 19 h).

Mercredi 22 mars 2017

« Les onze recommandations de transparence y France »  (Thomas Legrand vers 7 h 45).
« Cette perturbation avance en crabe » (« bulletin météorologique, vers 8 h 15).

Jeudi 23 mars 2017

« Il était surveillé par le aime aïe faille ve » (journal de 13 h, Antoine Giniaux).

Mercredi 29 mars 2017

« Jour gît » (Patrick Cohen), « braixcite dès ouanne » (Hélène Jouan) après 8 h 30.
« C’était presque la mort du pet est-ce en direct l’ail ve »
(Cyrille Graziani, journal de 19 h).

Samedi premier avril 2017

« Macron est un petit dandy la queue entre les pattes » (Laurence Peuron, île de la Réunion, journal de 13 h).
« On ne tombe pas dans leur exotization » (Isabelle Pasquier, fin du journal de 13 h).

Mardi 25 avril 2017

« Mille deux mille trois mille zutilisateurs » (Hélène Jouan après 8 h 30).
« On est baisé quoi! » (anonyme, journal de 13 h).

Mardi 9 mai 2017

« Un travail herculien », (Daniel Cohn Bendit qui fut étudiant en France, après 8 h 20).

Samedi 27 mai 2017

« On va doubler le prix d’entrée de la Tour Eiffel,…, ce sera une augmentation de 50%,…, le billet passera de 15 euros à 22 euros » (Journaux de 13 h et 19 h le 27 mai 2017).

Lundi 29 mai 2017

« En bon élève de la réalle politique », « entrée réussie au j’ai sept », « dans le landerneau politique » (Sébastien Laugénie après 13 h).

Vendredi 2 juin 2017

« Qui baise avec qui et comment ils le font » (dans la « prescription culture » annoncée par Lionel Thompson, journal de 19 h).

Dimanche 4 juin 2017

« Il n’est pas question de renoncer à ce mégachaud » (Géraldine Hallot, après 13 h).

Mardi 6 juin 2017

« Le Qatar déclaré persona non grata », « Thomas Pesquet a pris son pied » (Alain Passerel, journal de 13 h).

Jeudi 8 juin 2017

« David Pujadas présente son dernier vint heure », « le gît thé de vingt heures » (journal de 7 heures).
« Le discours sera suivi en direct à la façon d’un superbaule » (Alain Passerel, journal de 13 h).

Lundi 12 juin 2017

 » Il y a toujours cette abstention différentielle » (journal de 13 h).
« Les subventions aux partis politiques sont basées sur deux variantes »
( après 19 h 20).

Mardi 13 juin 2017

« Après que la mesure ait été prise » au lieu de « … a été prise » ( avocat Maître Patrice Spinosi, avant 8 h 30 ).
« Lé j’ai haine pet est-ce de nouveau mobilisé » ( Sébastien Paour, journal de 19 h ).

Mercredi 14 juin 2017

« Vous aimeriez être professeur de pet est-ce ?  » (Nicolas Stoufflet, jeu des mille francs devenu jeu des mille euros, après 12 h 45).

Vendredi 16 juin 2017

« Une union monétaire à laquelle la France fait partie » (journal de 7 h, Bruno Le Maire, Ministre de l’Économie).
« On est dans une équipe de quelle que soit ma pièce chacun a à manger » (après 8 h 30).
« Le vrai faux compte tout y t’heure de Madame le Pen » (Sébastien Paour).
« La législation n’est pas enforcée » (après 19 h 20).

Samedi 17 juin 2017

« Les bolides se sont élancés à quinze heures, on est donc à la cinquième heure » (Claire Flochel, après 20 heures dans le journal,  erreur, la première heure de course était de 15 h à 16 h, la deuxième de 16 à 17 etc donc de 20 h à 21 h c’est la sixième heure de course).

Dimanche 18 juin 2017

« Le timme Toyota grimace » (journal de 7 h 30).
« On prépare un nouveau si ce neuf pour la rentrée » (avant 8 h 30).

Lundi 19 juin 2017

« Le système a pris le premier coup d’pied danl’cul » (Avocat Gilbert Collard, journal de 7 h).

Jeudi 22 juin 2017

« On a un des arsenal les plus complets », « quelque chose sur lequel »  (Sébastien Pietrasanta, journal de 13 h).
« En présence de plusieurs ma cron boye », « la journée de joint (juin?) la plus chaude » (Journal de 19 h).
« On a une espèce de bigue bande de confrontation » (Patrick Pelloux, après 19 h 20).

vendredi 23 juin 2017

« On peut couper le courbe des nouvelles pandémies » (après 8 h 20).
« Conférence hi ah est-ce 2017 on doit dire comme ça », « la chasse aux colles à beaux » (Patrick Cohen après 8 h 20).
« Un député elle erre aime faire dans le politique haut pratique » (Laétitia Gayet, après 8 h 30).

Lundi 26 juin 2017

« On a essayé d’associer des gens j’y haut sceptiques » (Michael Aloisio président du comité « Paris 2024 », après 19 h 20).

Lundi 10 juillet 2017

« Ça m’a iodé un pti peu » (un agriculteur, journal de 7 h).
« Après photo fini che »
(Agnès Soubiran, journal de 7 h).
« Ya eu une coalition derrière qui a fait que… »
suivi d’un long silence assourdissant (après 19 h 20).

Le cabinet « Colombus Consulting » (http://www.colombus-consulting.com/) fait une entrée tonitruante à l’antenne au sujet des dernières paroles du « ministre de la transition écologique et solidaire » qui souhaite fermer des centrales thermiques à énergie nucléaire, deux fois exactement le même entretien dans les journaux de 13 h et de 19 h.

Mardi 11 juillet 2017

« J’ai aime dé vient », « j’ai aime dé doit reprendre », « j’ai aime dé doit reprendre », « j’ai aime déesse » (Journal de 7 h 30).
« J’ai cru que vous alliez nous parler de claquettes et de chaussettes, j’ai eu peur »
(Marc Fauvelle, journal de 7 h 30).
« On a un pas quai de je assez intéressant »
(Mathieu Plane, « économiste » à l’OFCE, observatoire français des conjonctures économiques, après 8 h 20.
« Si vous nous lâchiez le cul et les cuisses », « des décennies de grosse haut phobie », « la houppe ce politique » (Hélène Jouan après 8 h 30).

Jeudi 27 juillet 2017

« Les derniers secrets du chez goué vara » (Aurélien Colly, après 8 h 30).
« C’est pas une émission de débriffe des journaux de la journée »
(Yves Decaens après 19 h 20).
« L’état est le premier dit l’heure », « arrêter l’héroïne c’est pine eupse par rapport à arrêter le tabac », « le Luxembourg est un dit l’heure de l’Europe » (après 19 h 20).

Vendredi 28 juillet 2017

« Loin de la simple dé erre hache », « hotte spotte sur le sol Libyen », « un long papier, un très long papier dans la croix » (« revue de presse » de 8 h 30).
« Une croissance de zéro et demi pour cent »
(journal de 7 h).
« La Corée du Nord a tiré un missile sur un millier de kilomètres avant de finir sa course dans la mer »
(Journal de 20 heures, on y apprend donc que la Corée du nord n’existe plus et qu’elle gît au fond de la mer).

Samedi 29 juillet 2017

« Imaginez que la star teuppe ce goure de papier » (Avant 7 h)
« Refaire faire la plaque » au lieu de « faire refaire la plaque » (journal de 7 h).
« Bison futé ne sait plus où donner de la tête », « gît moins un au Venezuela » « les programmes du groupe Bouygues ont été retirés du riz plaie » (Laurent Grolée, journal de 13 h).

Mercredi 2 août 2017

« Pendant que les questions pleuvent les coups fusent » (« reportage » sur une scène de castagne dans un commissariat de police de Nouméa, avant 6 h 30).
« J’ai posé ce débat sur la table », « j’espère que cette diversité va-t-être une richesse », « douze ans entre le moment où on fait une appel d’offres… », « je veux à l’avenir quelque chose qui soit excessivement plus réaliste » (Nicolas Hulot, « ministre de la transition écologique (sic, au lieu de transition énergétique) et solidaire », avant 8 h 30 puis après 8 h 40).
« Il a déjà commis deux incendies » (Yves Decaens, journal de 19 h).

Jeudi 3 août 2017

« Un investissement poids lourd », « les droits des elle j’ai baie té », « nez marre au pet est-ce j’ai » (journal de 7 h 30, Adrien Toffolet).
« La fréquentation de la grotte est bout ce té », « dans les grottes du sud Ardèche » (Ardèche du sud?) (journal de 7 h 30).
« Une politique plutôt austéritaire » (un auditeur après 8 h 40).
« Un nouveau patron pour les flics de France » (Yves Decaens, journal de 13 h).

Vendredi 4 août 2017

« Nous recevrons le paon bat sa dore… », « une coupe du monde tien tien au Qatar » (journal de 13 h, Laurent Grolée).
« Ma décision est prise et je te demande de le soutenir » (journal de 13 h, dans un magma relatif à un joueur de football du PSG).
« Dans un monospace vitre opaque » (journal de 13 h, Corinne Audouin).

Lundi 7 août 2017

« Six Français se sont sélectionnés pour les finales » (Hélène Chevallier, journal de 7 h).
« Trente mille tonnes d’œuf », « Alberto Condator s’en va »
(Alberto ConTaDor?, journal de 20 h).

Mardi 8 août 2017

« Les soldes d’été moins pire que prévu » (Jérôme Val, journal de 13 h).
« L’employeur doit tenir compte de la suggestion imposée aux salariés »
(au lieu de sujétion, Déborah David, avocate au barreau de Paris, avenue Kléber…) (après 19 h 20).
« Un responsable erre hache » (après 19 h 20).

Mercredi  9 août 2017

« C’est un gros bise n’est-ce auprès des enfants », « un incroyable fini che », « après çasra vacance pour les parlementaires », « la feue reste laide y » (journal de 7 h).

Vendredi 11 août 2017

« A la fin d’un dé cas », « un public de cons », « c’est là-dessus que j’les fume », Niou (au lieu de nou) York », « on lutte, on sort, on baise », « barre toi petite conne ». (« Revue de presse » de 8 h 30, Philippe Lefébure).
« Une danseuse un peu au lait au lait » (avant 19 h).

Samedi 12 août 2017

« Un document pour le fit fa gai te », « je me rappelle d’une belle histoire française », « futur retraité de l’attelé » (Olivier Bénis, « revue de presse » 8 h 30).
« Des incendies auxquels les pompiers ont les plus grandes difficultés », « une agence d’état qui continue aveuglement » (Frédéric Beniada, journal de 13 h).

Dimanche 13 août 2017

« Va-t-on voir le soleil dans le neire? » suivi d’un pet avec la bouche, « l’actuel locataire de la maison blanche s’intéresse à cette mas de manne théorie », « et pis bain y fait moche au nord » (Laétitia Gayet vers 7 h 10 ).
« On en attend plus de dix-huit mille spectateurs » (journal de 20 h).

Mercredi 16 août 2017

« La hère est-ce est complètement déconnecté des coups », « une conférence de presse dans la treumepe tau heure », « ces groupes anti fa », « cette décision de laper hache pet », »cet hôtel quatre étoile où les skailles vont élire domicile », « pour accueillir l’équipe skaille pendant leur séjour », « bile strite ve strite » (journal de 13 h).
« Il faut que sentinelle continue mais il faut qu’il évolue », « combattantes avec un grand c’est » (après 19 h 20).

Lundi 28 août 2017

« 85% des classes de c’est pet seront dédoublées dans les quartiers très favorisés » (Sébastien Laugénie, journal de 13 h).

Mardi 29 août 2017

« Les enseignants n’ont pas été concertés » (Sonia Bourhan, journal de 13 h).
« Mieux vaut trinquer que stocker » (slogan de Sébastien Paour, journal de 19 h).

Dimanche 10 septembre 2017

« A condition de ne pas l’emmerder tous les quatre matins » (Frédéric Métézeau, après 8 h 20).
« On attend l’ouragan, elle va arriver »
(Frédéric Pommier, après 8 h 30).
« Vous êtes au pet c’est crise » (journal de 13 h).

Mardi 19 septembre 2017

 » La Nobel de la paix », « ce n’est pas dans la dé haine de l’une ça » (journal de 7 h 30).

Lundi 25 septembre 2017

« A Villedieu les Poêles les cloches ont été fondées pour Notre Dame de Paris » (Nicolas Stoufflet, jeu des mille euros, après 12 h 45).

Jeudi 28  septembre 2017

« Une réaction sur le poing et faire de France Inter » (Fabienne Sintès, après 19 h 20).

Lundi 2 octobre 2017

« Le stripe est ordinairement une autoroute urbaine » (Loïc Pialat après 19 h).

Mardi 24 octobre 2017

« On accompagne les automobilistes qui puissent abandonner leur voiture polluante », « les transports ferrés », « une France à deux vitesses dans lequel… », « une loi de programmation dans lequel… » (Élisabeth Borne, Ministre français des transports, avant 8 h 30).
« Un mode de déplacement pour beau beau », « des sujets sur lequel… » (Élisabeth Borne, Ministre français des transports, après 8 h 30).

Mercredi 25 octobre 2017

« Chugueulle mammi et chugueulle mamasse » (Après 8 h 30).
« Je préfère la cohérence que le marquage idéologique » (Édouard Philippe, Premier ministre de la France, journal de 19 h).

Dimanche 26 novembre 2017

« Six trois sizun six zéro » (Cécilia Arbona, après 19 h 15).

France Inter citations 2018

Lundi 26 février 2018

Journal de 19 heures. On y diffuse un « reportage  » réalisé dans la commune de Saint-Paul-le-Froid en Lozère, au prétexte qu’on y a relevé une température de -14°C. Ce reportage, réalisé par une femme, ne contient aucune référence géographique et consiste uniquement en un échange de billevesées avec un habitant, « il fait froid hein, pour sûr c’est vrai… » qui se conclut de manière tonitruante par des hurlements des deux, la journaliste menant la danse : « ça caille! caille caille caille… » jusqu’à une explosion de rires gloussants et sordides pouvant être interprétés comme le prélude à une joyeuse culbute dans la paille proche…

Lundi 23 avril 2018

« Comment voir l’infini en faisant une omelette » (journal de 19 h).

Lundi 30 avril 2018

« Ça va contribuer à aggraver le mal endettement » (l’endettement mâle?, journal de 13 h).

Mardi premier mai 2018

« Le premier mai c’est le premier mai bordel! » (avant 7 h, Daniel Morin).

Vendredi 5 mai 2018

« La diminution de la courbe du chômage » (journal de 19 h, Grégory Philipps depuis New York).

Lundi 7 mai 2018

« C’était une connerie inévitable » (Richard Ferrand, après 8 h 30).