Élections municipales Pornic 2020

Élections municipales Pornic 2020, analyse.

Préparation des élections municipales Pornic 2020 par les membres du groupe dirigeant de la ville de Pornic de 2014 à 2020, groupe commandé par M. Jean-Michel Brard, maire.

Propagande de bilan.

Lors de la cérémonie des vœux à la population, le 20 janvier 2018, les points forts de la propagande de bilan apparaissent en filigrane.

Diminution de la fiscalité directe locale, il faut comprendre diminution des taux de la part communale des taxes locales, ceci conformément à une promesse électorale faite en 2014.

Bonne gestion globale de la ville, rappelée avec force par Mme Hugues, première adjointe et fille du maire précédent (Philippe Boënnec).

Propagande visuelle sur le territoire de la commune pour les élections municipales Pornic 2020.

Des panneaux « ici la ville investit pour vous » font leur apparition près de chantiers ou travaux dérisoires et secondaires.

Exemples :

Durant l’été 2017 la réfection du sol du parking du marché de la Birochère, cible visée : les vieux, les commerçants.
La construction d’un nouveau rond-point à l’intersection de la rue Mermoz et du boulevard de Linz, cible visée: quelques riverains de la rue Mermoz qui ont réussi à faire imposer un sens unique dans « leur » rue pendant la mandature précédente pour assouvir leurs appétits personnels au détriment de l’intérêt collectif.
Au début de l’année 2018, l’aménagement, c’est à dire la création d’entraves, de rehaussements, de rétrécissements supplémentaires (au prix « fort » pour la collectivité) , au rond-point du Sandier, cible visée : les vieux, les personnes qui fréquentent le cabinet médical Jean Moulin proche de ce rond-point.

Ci-contre ce rond-point du Sandier, le 10 février 2018, « traité » par la société ESVIA.

Le rond-point du Sandier utilisé pour la propagande d’investissements

On peut remarquer à quel point le mépris du visiteur est poussé: entrave volontaire à la circulation par rétrécissement, profil des trottoirs et bordures conçu et réalisé pour assurer le profit maximal au maître d’œuvre et la dépense maximale à la collectivité (c’est à dire ici aux habitants de Pornic). Et le visiteur est prié de dire merci, de se pâmer en psalmodiant des paroles d’extase devant cet « ouvrage d’art » tel un vieux Tibétain devant un moulin à prières.

Propagande dans les médias officiels contrôlés par l’équipe en place.

Au début de l’année 2018, le magazine « Pornic Agglo » vante en sa page 12 les mérites et les charmes des villas balnéaires.

Pornic agglo n° 2 (01 02 03 2018) page 12 villas de Sainte-Marie sur Mer

Cible visée: les amoureux des belles pierres, les défenseurs du patrimoine, les membres de l’association ADRP (voir Lien vers l’asssociation ADRP), association honnie de l’équipe actuelle qui contrôle la ville en raison de ses recours, couronnés de succès, contre certaines décisions d’urbanisme nuisibles à la conservation du patrimoine local